Dancewalk - Ultra Valais

Redécouvrir le Valais à travers la foulée artistique

À l'occasion des 70 ans de l'édhéa, son directeur Jean-Paul Felley invite Foofwa d'Imobilité (danseur, performeur, chorégraphe, médiateur, professeur de danse et directeur artistique de la Compagnie Neopost Foofwa) afin de réaliser une colossale Dancewalk en Valais, qui partira du glacier du Rhône pour aboutir au Lac Léman, et qui se déroulera du 27 septembre au 6 octobre 2019.
Durant son parcours de 200 km, Foofwa d'Imobilité sera rejoint par des danseurs, des musiciens, des étudiants ainsi que divers publics rencontrés en amont lors d'ateliers ou lors de la traversée du territoire.

La Dancewalk se situe à l'intersection entre la danse et la marche. Elle lie la culture et le sport et questionne la notion de performance. La Dancewalk - Ultra Valais, organisée par l'édhéa, se situe alors à la croisée de l'art contemporain, de la performance, de la danse et du théâtre, et aborde diverses questions sociétales liées aux particularités valaisannes par la traversée de lieux hétérogènes : train, nature, industrie, foire du valais, champs et vignes, glacier du Rhône... Chaque tronçon reflète un aspect du territoire et de son histoire et propose une réflexion critique et transdisciplinaire aux participants tout en célébrant le vivre-ensemble et le partage.
Chaque journée sera clôturée par une soirée conviviale, ouverte à tous.

Rejoignez la Dancewalk - Ultra Valais pour une portion du trajet ou à l’occasion des soirées festives !


Programme


Vendredi 27 septembre

Glacier du Rhône > Reckingen (25 km)

Glacier est un mot valaisan
Préambulations – Nommer et danser la nature en disparition
« Glacier » est un terme francoprovençal que l’on rencontre dès le 16e siècle en Valais, il est préféré à partir du milieu du 17e siècle en France au terme « glacière », qui était employé jusqu’alors.

8:00 Belvédère du glacier du Rhône: Préambulation sur le glacier librement inspirée par les danses spirituelles tibétaines en voie de disparition

9:00 Belvédère > Gletsch: Danse en « file tibétaine » avec le public jusqu’à Gletsch en nommant les espèces animales et végétales en voie de disparition dans la région

11:00 Gletsch > Oberwald en bus

11:30 Oberwald: Rendez-vous dans un café pour suivre en direct la descente de Foofwa en logorrhée géologique et dancerun

13:00 A son arrivée pause déjeuner en compagnie des danseur-euses et accompagnant-es

14:00 Oberwald > Reckingen (arrivée vers 18:00): nommer (en français et en allemand), et danser la nature le long du Rhône


Samedi 28 septembre

Reckingen > Brigue (20 km)

Walliserditsch apprendre
Le Walliserdeutsch est le seul dialecte germanophone à avoir largement préservé la diversité de déclinaison et de conjugaison du vieil allemand.

9:00 Reckingen > Mühlebach: Ilona Grand, danseuse de la région, valse pour nous les mots, expressions, et chansons haut-valaisannes

13:00 Fürgangen-Talstation: Performance digne de Trisha Brown sur le pont suspendu de Mühlebach puis pause déjeuner en attendant le Matterhorn Gotthard Bahn

14:45 Fürgangen-Talstation > Bitsch: Comédie-musicale low-cost à bord du train, avec la compagnie de danse amateur Konzäpt

15:30 Bitsch > World Nature Forum à Naters (16:30) > Brigue: Des danseur-euses et personnes de la région rejoignent la Dancewalk – Ultra Valais au son du tambour de Ephraim Salzmann

18:00 Arrivée au Zeughaus Kultur Zentrum pour la soirée d’ouverture de saison


Dimanche 29 septembre

Brigue > Gampel (27 km)

Lonzäggäta
Dans le Lötschental coule la rivière Lonza qui a donné son nom à l’industrie chimique et pharmaceutique Lonza Group. Dans le Lötschental, il existe un carnaval aux masques Tschägätta: déguisement, satire, danses, scènes graves, plaisirs culinaires et érotiques, luttes, fêtes, activités de critique sociale.

9:00 Brig > Visp: Dancewalk carnavalesque aux sonorités dépolluantes

10:30 Usine Lonza > Pont de Baltschieder: Performances suivies d’une pause déjeuner biologique

13:30 Baltschieder > Raron > Gampel (arrivée à 18:00): Rainer Maria Rilke, depuis sa tombe à Rarogne nous somme de nous “rendre à l’intelligence de la Terre”


Lundi 30 septembre

Gampel > La Souste (10 km)

Du Rottu au Rhône
Dans la vallée qui le voit croître, le Rhône (Rotten en allemand, Rottu en Walliserdeutsch) a subi de nombreux aménagements visant à maîtriser son cours et diminuer les effets néfastes de ses crues. Après les corrections du Rhône de 1863 et 1930, une troisième correction est à l’oeuvre depuis 2009.

14:00 Gampel > Niedergampel: Dancewalk pour les affluents alémaniques du Rhône

15:30 Pont de Obergetwing: Performance de la réparation dévastatrice

16:00 Untergetwing > Feschilju-Schlucht

17:00 Ravin de Feschilju: Rituel de la dévastation réparatrice

17:20 Pont de l’Industriestrasse > Fin du Rufiweg: Dancewalk pour les affluents francophones du Rhône

18:30 Rüfi /Leuk: Arrivée et performance en compagnie du Sosta Tanzzentrum, de ses élèves et ses professeur-es


Mardi 1er octobre

La Souste > Sierre (14 km)

Etang Donné Finges
Le Bois de Finges rappelle l’installation de la dernière grande œuvre de Marcel Duchamp, « Etant donnés », qui a trouvé son origine dans une chute d’eau de la Romandie. Ce Bois de Finges qu’aimait Corinna Bille: « Une branche de saule agitée par le courant, un pin immobile sur le ciel, me mettent dans un état proche de l’extase, et je comprends qu’autrefois les gens adoraient les arbres, les eaux. »

11:30 Gare de Susten/Leuk: Adresse aux paraboles de Loèche

12:00 Susten > Bois de Finges: Dancewalk en révérence à Corinna Bille

14:00 Collation à l’Hermitage

15:00 Suite du Bois de Finges: Dancewalk en offrande à Marcel Duchamp

16:30 Sortie du Bois de Finges: Célébration d’EDHEAnniversaire dans les rues de Sierre

17:00 battlefield #145, sculpture vivante, Sierre, 2019 par Jérôme Leuba

18:00 Arrivée au Théâtre Les Halles de Sierre

Deux projets dans la foulée de Dancewalk – Ultra Valais:

  • Présentation du leporello INFINI 1: Drawalk de Milena Buckel et Noémi Alberganti
  • Installation audiovisuelle des étudiants de l’EDHEA autour de l’Ultra Valais

19:30 Conférence « Histoire philosophique de la raclette » par Daniel Rausis


Mercredi 2 octobre

Sierre > Sion (23 km)

Poélitique pour le Valais futur
La Dancewalk est intrinsèquement une politique de l’être-ensemble et une poétique de la liberté. Elle peut aussi prendre des accents plus clairement politiques, dialoguer avec des associations, devenir un lieu de débat et d’action politique.

7:00 Sierre en direction de Sion le long du Rhône: Dancewalk en forme de débat poélitique

12:00 Déjeuner près du pont de Saint-Léonard en pensant au travail de Carole Roussopoulos

13:00 Dancewalk en formant des revendications poélitiques pour le Valais

15:30 Rues de Sion: Dancewalk en forme de manifestation

16:30 Dépôt des « Revendications poélitiques pour le Valais futur » aux Arsenaux

17:00 Arrivée et accueil au Musée d’Art du Valais: Projection de la vidéo Group Walk sur une performance avec Hamish Fulton

17:45 Pratique accompagnée avec Virna Signorelli, hypnothérapeute

19:00 Apéritif slow food sur la Terrasse du Musée en compagnie des artistes


Jeudi 3 octobre

Sion > Saillon (21 km)

DioniSion, DioniSaillon
Historiquement le Valais a connu beaucoup de rogations, processions, et cortèges. Présentement, le Valais est une région viticole exceptionnelle. De toujours et encore à ce jour, le Valais connaît beaucoup de fêtes, libations, et célébrations.

8:00 Dancewalk dans les rues sédunoises avec le vin du matin

9:00 Sion > Vétroz: Dancewalk dionysiaque 1: on fête le vignoble en chantant dansant

13:00 Déjeuner et pot à Vétroz

14:00 Vétroz > Les Moulins: Dancewalk dionysiaque 2: on continue de chanter danser avec le vin de l’après-midi

17:30 Performance dans la Caverne des géants

18:30 Arrivée et apéritif au Caveau de Saillon, vin du soir


Vendredi 4 octobre

Saillon > Martigny (20 km)

Populaire (tout un chacun.e est VIP)
Il y a entre Charrat et Martigny au Guercet une chapelle entièrement décorée par Mizette Putallaz (tableaux, retable et statues), la toute première diplômée de l’école des beaux-arts (présentement EDHEA). Elle avait fabriqué elle-même son diplôme. Dans les années 50, en Valais, elle a dû se battre pour défendre son droit d’être femme artiste-peintre.

Journée pensée par Daniel Rausis avec la participation des habitant.e.s de la région
Dancewalks librement inspirées par des chansons et danses folkloriques locales

8:00 Saillon > Canal de Gru

9:45 Passage du pont aux Lantses avec les enfants de Saxon

10:15 Passage du pont aux Epenays avec les enfants de Fully

12:00 Pause déjeuner à la Belle Usine de Fully

13:00 Dancewalk dans les rues de Fully en direction de Charrat

13:30 Passage du pont route de la Gare avec les enfants de Charrat

15:15 Performance-hommage à la Chapelle du Guercet à Mizette Putalaz avec le choeur de dames La Romaine de Martigny qui portera le drapeau et les foulards dessinés par Mizette, et les drapeaux des fanfares qu’elle a conçus

16:30 Passage à travers la Foire du Valais

17:30 Petite Dancewalk avec des élèves de danse du Conservatoire Cantonal du Valais

18:00 Arrivée et performance dans les caves des Distilleries Morand

18:30 Apéritif dans la cour de fermentation puis lecture de Manuella Maury et Mathieu Bessero autour des liqueurs


Samedi 5 octobre

Martigny > Monthey (29 km)

IndusTRAIL
L’industrialisation a renversé l’artisanal, le manuel, le local et l’a remplacé par le machinal, le sérial, le standard et l’homogène. La production de mouvement dans la culture de la danse a également été profondément bouleversée par l’industrialisation.

8:30 Départ de Martigny: Performances matinales avec Jérôme Meizoz lisant des extraits de ‘Terrains vagues’ à la Gravière du Rosel, l’Usine Moderna de Vernayaz et la décharge de voiture de Dorénaz

12:30 Déjeuner à Evionnaz

13:30 La Via Francigena d’Evionnaz à Saint-Maurice: Dancewalk pro-industrielle

15:30 Haut de Lavey: Performance au chemin des toblerones, vestiges des fortifications militaires servant d’obstacles antichars

16:15 Pause en face de la Grotte aux fées

17:00 La Via Francigena de Saint-Maurice à Monthey: Dancewalk anti-industrielle

19:30 Croisement du Rhône et de la Vièze: Traversée de la zone industrielle de Monthey avec le groupe métal Herod

20:00 Arrivée et accueil au Théâtre du Crochetan de Monthey


Dimanche 6 octobre

Monthey > Le Bouveret (23 km)

Plus de 200 km de danse
Le 6 octobre au soir, Foofwa aura certainement parcouru 215 kilomètres ou plus. Même si la signification de danser plus de 200 kilomètres en 10 jours reste sujette à interprétation, il est bien possible que cette performance soit un fait unique.

8:30 Départ de Monthey le long des usines: Dancewalk en franco-provençal

12:00 Performance sur le pont d’Illarsaz puis pause déjeuner en patois

13:15 En direction de Port-Valais: Dancewalk en arpitan

17:30 Le Bouveret: Fin de la Dancewalk au Rhône-Delta et transport en bateau pour La Tour-de-Peilz

18:30 Fête de clôture à La Becque Résidence d’artistes à La Tour-de-Peilz

Dépôt de la pierre du Glacier du Rhône signée par tous les participants

Installation audio-visuelle des étudiants de l’EDHEA résumant les dix jour de Dancewalk – Ultra Valais


Liens

foofwa.com
vimeo.com/neopostfoofwa


Co-producteur

Neopost Foofwa


Partenaires



Partenaires principaux

Zeughaus Kultur


TLH - Sierre


Musée d'art du Valais


Belle Usine


Distillerie Morand


Théâtre du Crochetan


La Becque Résidence d'artistes



Partenaires

Culture Valais


Alpin'Physio


Interprofession de la Vigne et du Vin du Valais


Office des vins vaudois


Société de sauvetage du Bouveret



Ecoles de danse partenaires

Sosta Tanzzentrum



Conservatoire cantonal du Valais



Partenaire groupe de danse

Konzäpt



Partenaire musique

Herod



Collaborations artistiques

Christophe Fellay
Jérôme Leuba
Jérôme Meizoz
Daniel Rausis
Milena Buckel et Noémi Alberganti



Dialogues

Alpagai


Les indociles



Pour l’organisation de la Dancewalk – Ultra Valais, l’EDHEA bénéficie du soutien de

Dispositif Art en partage du Service de la culture du Canton du Valais


Loterie romande



Neopost Foofwa a reçu le soutien ponctuel de

Fondation Ernst Göhner


Corodis - Commission romande de diffusion des spectacles



Neopost Foofwa (2018-2020) bénéficie du soutien de

Ville Genève


République et Canton de Genève


Pro Helvetia – Fondation suisse pour la culture



Pour la Drawalk, remerciements à
Laurent Ebner pour la conception et construction des chevalets portatifs
la Direction de la Culture de la Ville de Vevey pour son précieux soutien